Objectif PVT : l’Alien Card

 

Bon, article pas très fun mais beaucoup de gens m’ont demandé de parler de toutes les démarches administratives à faire en tant qu’expatrié au Japon. Le tout premier document à demander, qui sera notamment utile pour obtenir le reste, c’est l’ALIEN CARD ou Gaijin Card (ou en japonais : Gaikokujin Tōroku Shōmeisho 外国人登録証明書). En fait, il faut faire cette carte si l’on reste plus de 90 jours dans le pays (et pas forcément en PVT).

 

Il s’agit de votre carte d’identité au Japon, elle vous sera demandée pour beaucoup d’autres démarches importantes (comme acheter un téléphone portable, ouvrir un compte bancaire…) ou pour de simples tâches (comme récupérer un colis à la poste…). Il est indispensable de la faire faire dans les trois premiers mois suivant votre arrivée dans le pays. Une fois la demande faite, il faudra attendre plusieurs semaines avant d’obtenir la carte, le mieux c’est donc de s’y prendre le plus tôt possible.

 

 

Dans un premier temps, direction la mairie de votre quartier ! Moi il s’agissait de la mairie d’Ikebukuro. Pas besoin de rendez-vous. Une fois sur place, cherchez le service « Foreign Resident Registration « , prenez un petit ticket et attendez votre tour.

 

Objectif PVT : l'alien card Objectif PVT : l'alien card

 

Faites votre demande d’Alien Card : pour cela, il faut en votre possession deux photos d’identité (que j’ai pu faire à l’entrée de la mairie, 4 photos en couleurs pour 600 yens), votre passeport et si possible un document prouvant où vous habitez comme un contrat de location (je n’avais rien sur moi et ils ont galéré pour trouver mon immeuble sur leur carte, ils ont dû appeler mon manager, ça a duré une plombe). On vous remettra alors plusieurs papiers à remplir – rien de très compliqué, en plus il y a plusieurs exemples de modèles à disposition.

 

Objectif PVT : l'alien card  Objectif PVT : l'alien card

 

Comme l’Alien card ne vous sera remise que plus tard, il est tout de même possible de faire imprimer des attestations comme quoi vous attendez votre carte, comme ça vous pourrez d’ores et déjà commencer les autres démarches avec ces papiers-là (par contre, il faudra payer 400 yens par attestation). Il suffit maintenant d’attendre 2 ou 3 semaines pour retourner à la mairie et retirer votre carte avec votre jolie tête dessus :)

 

 

PS : merci à Tev d’Ici Japon pour m’avoir accompagnée à la mairie la première fois ^_^

 

 

25 réponses à “Objectif PVT : l’Alien Card

  1. Au temps pour moi, je viens de voir la date de l’article. C’est juste PVT Japon qui le relaie sur FB un an apres…un an trop tard !

  2. Je croyais que l’Alien card avait été remplacée par la zairyu card (depuis l’été 2012) ? En tous cas c’est comme ça qu’elle s’appelle pour mon PVT commencé en septembre dernier. Je l’avais reçu à la douane de l’aéroport (les grands le font : Narita, Osaka, etc) et il suffit de l’enregistrer à la mairie de son domicile dans les 15j.
    Peut-etre que l’Alien card existe encore pour certains cas ?

  3. Si tu viens au Japon en PVT tu l’as directement à l’aéroport l’alien card. Après il fait aller à la mairie pour avoir l’adresse de là où tu habites au dos de la carte.

  4. A noter que les ALIEN CARD viennent d’etre abolies. On se fera desormais faire une carte d’identite/resident ordinaire pour pouvoir vivre au Japon.

  5. « On vous remettra alors plusieurs papiers à remplir – rien de très compliqué »

    Le tout en japonais ?
    ou selon notre pays d’origine ou en anglais ?

  6. Je pensais que l’Alien Card était faite en papier plastifié (comme les permis de conduire US) … ou c’est la mise en page de l’image peut être ???

  7. Coucou Sophie,
    C’est très agréable à la prononciation « Li-Anne Yuriko »
    Ton expérience confirme le fait qu’il faut se faire accompagner de quelqu’un maitrisant bien le japonais la première fois (moi c’était ma femme :D)
    Il y a aussi le passage « certificat d’éligibilté » pour ceux qui souhaitent s’expatrier :D
    @Eric : Tu es sur que cela se fait automatiquement?

  8. Ben ça alors, je découvre tes autres prénoms ! ^^

    Je suis plutôt d’accord avec David, les japonais ont tendance à utiliser nom+prénoms ensemble, et inutile d’essayer d’expliquer à Softbank ou l’école que nos 2nd et 3ème prénoms ne sont pas utilisés…

    @Béné: j’ai aussi essayé de ne pas mettre tous mes prénoms quand j’ai fait mon alien registration card, mais ils n’ont rien voulu savoir, j’ai dû mettre les 3…

  9. A savoir que à partir du 9 juillet 2012, le système change complètement au Japon. Je n’ai que lu en diagonale le papier, mais a priori ce sera la fin des Gaijin card (on aura une autre carte et ça devrait être automatique pour ceux qui on déjà leur carte) et les procédures seront à une « immigration office » plutôt que à la mairie (si j’ai bien compris).

  10. bonjour,

    ce que tu n’as pas dit c’est que quand on déménage, il faut aller à la nouvelle mairie pour mettre à jour son alien card, cette fois-ci y aller une seule fois suffit, la personne va inscrire la nouvelle adresse au dos de la carte et c’est finit, mais c’est important donc faut pas oublier ^^.
    Par contre, j’habite à Osaka et l’attestation/récépissé, en attendant la carte, m’avait été remis d’office et gratuitement, ce qui m’a permit de m’acheter un téléphone portable. donc je sais pas si cela dépend de la ville où on vit …

  11. Je viens de découvrir ton blog avec se post (relayer par total manga), ton trait est superbe, simple mais agréable. Ça fait aussi plaisir de voire la « vrai » vie d’une francilienne au japon (D.Michaud et d’autre le font aussi mais en dessin c’est cool aussi ^^).
    Bonne continuation (et moi je retourne parcourir Dreamy.fr, j’ai un an de retard)

  12. Merci pour l’article c’est toujours sympa pour ceux qui veulent partir.
    Li-Anne Yuriko fait partie de ton nom ou c’est un substitue japonais?
    Je me suis toujours demander si on pouvais prendre un nom japonais quand on vis laba.
    Nerothos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *