Alors que je suis en train de booker ma chambre, je me suis dit que ça pouvait en intéresser certains : comment se loger au Japon en tant qu’étranger ? Et là, je parle sur le moyen terme donc disons UN MOIS MINIMUM. En effet, si vous êtes touriste, vous avez pas mal de choix : hôtel, auberge de jeunesse, ryokan (auberge traditionnelle japonaise) ou pourquoi pas couch surfing (se faire héberger chez quelqu’un de volontaire). Si vous restez longtemps avec une situation stable, vous préféreriez peut-être avoir votre propre appart (quoique, certains étrangers et même japonais préfèrent la guesthouse pour les raisons que je vais citer plus tard). A moins que vous ne soyez étudiant, auquel cas certaines écoles peuvent vous aider à vous loger (notamment les « séjours linguistiques » qui proposent des cours en plus d’un logement en famille d’accueil).

Je précise d’ores et déjà que je vais parler des types de logement sur TOKYO mais vous trouverez l’équivalent dans les autres grandes villes.

 

Le logement super populaire chez les étrangers c’est la GUESTHOUSE. Pour résumer vite fait : il s’agit d’un appartement privé ou que l’on partage avec d’autres personnes (on a sa propre chambre), voire un dortoir (on partage aussi la chambre), qui sont déjà entièrement meublés avec tout compris : eau, électricité, gaz et internet.

CE QUI EST BIEN :

  • c’est déjà meublé
  • les factures sont comprises dans le loyer
  • on se sent moins seul, on rencontre des gens, on partage nos plans
  • on reste le temps que l’on veut (avec un préavis tout de même, et souvent un mois minimum de location)

CE QUI EST MOINS BIEN :

  • on ne choisit pas ses colocataires, on peut tomber sur n’importe qui !
  • il faut établir certaines règles : couvre-feu, ménage, bruit etc, les respecter et les faire respecter !
  • on a moins d’intimité
  • on ne peut pas forcément inviter du monde chez soi
  • même si c’est pratique, ça reste plutôt cher (sauf si on s’en fiche de dormir dans un 6 m² à une heure du centre)

 

Ce n’est pas mon but de vous dire quelle guesthouse est mieux qu’une autre, il faudra juger par vous-même ou demander l’avis de gens sur place. Mais je sais que vous voulez des chiffres et des noms donc voici une petite sélection de témoignages ^^

Concernant le logement...

Cas d’école n°1 

Concernant le logement...

Nom de l’agence : SAKURA HOUSE

Type de logement : appartement privé (dans une petite résidence)

Lieu : Shimura Sanchōme (Itabashi-ku, nord-ouest de Tokyo, sur la Mita line)

Surface : 50 m² au total (deux grandes chambres et un salon/cuisine)

Loyer : 109,000 yens/mois (~960 euros) soit 54,500 yens (~480 euros) par personne + 30,000 yens (~260 euros) de caution (remboursable jusqu’à 20,000 yens au moment du départ)

Procédure : réserver la chambre ou l’appartement sur place ou en ligne. Le jour d’arrivée, aller dans les bureaux à Shinjuku pour payer le premier mois de loyer ainsi que la caution. Pas besoin de visa ni de garant (on peut donc être touriste aussi). L’équipe est super sympa et multilingue (il y a au moins 2 français)

Avantages : paiement par carte bleue accepté, ils répondent rapidement (le jour même) et interviennent vite en cas de problème, ils organisent des « Sakura events » (c’est l’occasion de rencontrer du monde, faire plus de visites, avoir des offres spéciales), grande notoriété, ouvert 7 jours sur 7

Inconvénients : un peu loin du centre (30 minutes d’Ikebukuro), les logements sont pas très sexy, pas de double vitrage, des courants d’air, lessive payante (300 yens pour lavage + séchage)

Plus d’infos : SAKURA HOUSE propose des guesthouse, appartements, chambres partagées et dortoirs. On peut réserver des mois à l’avance. Le préavis est d’un mois à l’avance. On peut louer dans tous les quartiers de Tokyo. On peut louer une guesthouse à partir de 42,000 yens/mois (~370 euros) et un appartement à partir de 65,000 yens/mois (~575 euros). Si on invite quelqu’un chez soi, il faut rajouter 2,000 yens/nuit.

Adresse : SAKURA HOUSE CO., LTD.
Nishi-Shinjuku K-1 BLDG. 2F
7-2-6 Nishi-Shinjuku, Shinjuku-ku Tokyo 160-0023
TEL 03-5330-5250  FAX 03-5330-5251
http://www.sakura-house.com/french/

Remarque : SAKURA HOUSE propose tout type de logement n’importe ou dans Tokyo pour tous les budgets. Vous pouvez bien sûr décider de vous rapprocher du centre mais le loyer augmentera en conséquence !

Cas d’école n°2 

Concernant le logement...

Nom de l’agence : OAKHOUSE

Type de guesthouse: appartement partagé (13 chambres en tout)

Lieu : Minowa (Taito-ku, est de Tokyo, sur Hibiya line)

Surface : 7,4 m² la chambre

Loyer : 64,000 yens/mois (~565 euros) + 15,000 yens (~130 euros) de frais de dossier (non récupérable)

Procédure : réservation sur place ou en ligne. Pas de caution à donner, pas besoin de garant. Apparemment le manager est super cool

Avantages : c’est très propre, surtout que OAKHOUSE accepte des Japonais (ce n’est pas le cas de SAKURA HOUSE) et les Japonais sont propres et respectueux :), pas de bruit dans les pièces communes après minuit, frigo personnel dans les chambres

Inconvénients : lessive payante (200 yens pour le lavage et 100 yens pour le séchage), une seule plaque de cuisson, plus de chambres sous-entend plus d’organisation (pour faire à manger, prendre sa douche…)

Plus d’infos : OAKHOUSE propose tous types de logements pour tous les budgets sur Tokyo, Kanagawa et Yokohama. Il y a même des logements uniquement pour femmes. Si on participe au blog du site, on a une réduction de 5,000 yens sur le loyer. On peut louer une guesthouse à partir de 45,000 yens/mois (~400 euros) et un appartement à partir de 70,000 yens/mois (~615 euros). Si on partage à deux personnes, il faut rajouter 10,000 yens/mois au loyer.

Adresse : Akihabara Square Bldg. 5F, 5-3-2
Asakusabashi, Taito-ku, Tokyo
TEL 03-3861-2411 FAX 03-3861-2433

http://www.oakhouse.jp/fra/

Remarque : c’est plutôt un avantage de pouvoir habiter avec des Japonais, cela vous permet de parler japonais même chez vous ^^

Cas d’école n°3 

Concernant le logement...

Nom de l’agence : TOKYOSTAY

Type de logement : appartement partagé (5 chambres, un grand salon et une terrasse)

Lieu : Otsuka (Toshima-ku, nord de Tokyo, sur la Yamanote line)

Surface : 9 m² la chambre

Loyer : 85,000 yens/mois (~750 euros) + 50,000 yens (~440 euros) de caution (entièrement remboursée à la fin)

Procédure : réserver la chambre ou l’appartement sur place ou en ligne. Le jour d’arrivée, un membre de l’agence vient vous chercher à la gare ! On signe le contrat et on paie le premier mois de loyer et la caution. Pas besoin de visa ni de garant (on peut donc être touriste aussi). Pour chaque mois chez TOKYOSTAY, on vous offre deux verres gratuits au bar local : le SPEAK EASY (perso c’était ma deuxième maison^^ super ambiance, beaucoup de français et soirées à thème !)

Avantages : on a tout à proximité (supermarchés, restaurants, karaoké, poste etc…), j’habitais face de la gare directement sur la Yamanote line, les logements sont tous rénovés et utilisent la fibre optique, j’avais une machine à laver, l’équipe et les colocs sont très sympas (je me suis fait énormément d’amis)

Inconvénients : pas de paiement par carte bleue ! un peu cher (mais on est bien placé), caution élevée (mais si tout se passe bien, on vous rend la totalité), logements uniquement dans le nord de Tokyo (Otsuka, Sugamo, Meguro…) mais ils comptent s’étendre à l’avenir

Plus d’infos : TOKYOSTAY est une agence toute récente (2009) qui grandit petit à petit. Le patron Yosuke Suzuki est adorable et le manager Anthony Albertini (et aussi gérant/barman du Speak Easy) est français donc autant dire qu’il y a une grosse communauté française à Otsuka ! Les guesthouses sont toutes à 5 minutes du métro, 2 à 4 chambres par appartement avec un service d’entretien chaque semaine. On peut louer une guesthouse à partir de 58,000 yens/mois (~510 euros) et les dortoirs commencent à 45,000 yens/mois (~400 euros). Si on partage à deux personnes, il faut rajouter 15,000/mois yens au loyer. Si on veut inviter quelqu’un, il faut rajouter 1,500 yens/nuit.

Adresse : FUJIKEN CORPORATION.

2-27-3 Kita-Otsuka Toshima-ku, Tokyo 170-0004

TEL 03-3910-3191 FAX  03-3910-3409

http://www.tokyostay.co.jp/?lang=fr

Remarque : voici le logement que j’ai eu pendant mon troisième séjour en automne 2010. Je n’y suis restée qu’un mois et je m’y suis prise au dernier moment donc je n’ai pas trop chipoté sur le montant du loyer. Quand j’y retournerai cette fois, je prendrai quelque chose de beaucoup plus modeste (même s’il faut bien avouer que l’appart’ que j’ai eu était génial). Je vous tiens au courant !

Cas d’école n°4 

Concernant le logement...

Obtenir un appartement pour un étranger est assez difficile si tu n’y met pas le prix. Si tu as un salaire gigantesque, tu peux toujours t’en sortir (trouver un propriétaire qui trouve que le nombre de 0 sur ta fiche de paie est suffisant, ou encore prendre un « serviced apartment » – le genre d’appartement où tu as un concierge à l’entrée, c’est déjà à moitié meublé et souvent le loyer est hors de prix). Pour les personnes normales comme moi, c’est plus compliqué. Ce qu’il faut au minimum ce sont des connaissances japonaises ! Il faut toujours au moins un garant et dans 99% des cas, japonais. Et le fait que je suis arrivé en poste que récemment a fait que l’on a pas pu se passer de cette formalité… (ndlr : Maxime a pris un appartement avec un ami français, lui aussi travaillant au Japon) Ensuite, il faut pas mal d’argent : on te demande de payer pas mal de choses à l’entrée dans l’appartement (voir ci-dessous). Un autre problème : les proprios n’aiment pas toujours les étrangers, loin de là. Heureusement, je parle un minimum japonais (ndlr: Maxime vient de passer son JLPT N3). Cela m’a permis : d’aller dans une agence japonaise et donc de payer un prix normal pour mon appart (souvent c’est plus cher dans les agences visant les étrangers) et d’obtenir un peu de confiance de la part du propriétaire. Bref, des fois tu peux te voir refuser un appart’ car tu es gaijin (étranger). Une fois l’autorisation de principe du proprio, ça passe comme une lettre à la poste.

Lieu : entre Shibuya et le parc Yoyogi

Surface : 48 m² (deux grandes chambres) avec une terrasse

Loyer : 170 000 yens/mois (~1500 euros) (pour deux personnes heureusement !)

Procédure : il faut payer 1 à 2 mois de loyer d’avance, 1 à 3 mois de loyer de caution (shikikin 敷金), peut-être un accompte (tetsukekin 手付金) et surtout, parfois des loyers donnés en cadeau au propriétaire (reikin 礼金) (et dont on ne revoit jamais la couleur). A ajouter aussi aux frais d’agence, à l’assurance incendie, etc.

Avantages :  avoir un vrai « chez soi », c’est pas forcément plus cher qu’une guesthouse, on peut choisir exactement ses meubles, on peut inviter qui on veut…

Inconvénients : besoin d’acheter tous ses meubles (car ya quasiment jamais d’appart’ meublé), demande beauuuucoup de démarches préliminaires et des connaissances, besoin d’un garant japonais, énormément de dépenses au début (ça peut aller jusqu’à 6 mois de loyers d’un coup)

Voilà ! J’espère que ça vous a éclairé un peu sur les demandes de logement ! Je remercie mes amis Guillaume, Monkey D. Babouin et Maxime pour leur coopération ! J’en profite pour faire un peu de pub pour le blog de Monkey D. Babouin qui, même s’il vient de finir son année au Japon, propose des articles marrants et plein de photos et vidéos !