Objectif PVT : l’assurance

Je fais une dernière parenthèse et après, promis je vous parle des choses fascinantes qui se passent dans ma nouvelle vie japonaise (comme par exemple aller au supermarché, ET OUAIS). Alors voilà, il faut que je vous parle des assurances en tant qu’expatrié au Japon ! Parce qu’une fois sortis de France, vous n’êtes plus couverts par la sécu donc même si vous êtes du genre précautionneux, il peut vous arriver n’importe quoi (genre une attaque de frelon japonais :P ) et ça peut vous coûter très cher. D’après des amis, la moindre consultation chez un médecin, ça chiffre déjà en centaine d’euros alors je vous parle pas des opérations ou autres trucs graves.

C’est pourquoi il est peut-être judicieux de souscrire à une assurance (dans ce cas précis, relative au PVT) avant de partir, c’est un certain budget tous les mois mais si jamais il vous arrive un pépin, vous serez bien content de l’avoir fait ^^
Objectif PVT : l'assurance

 

APRIL International, en plus d’assurer les français à l’étranger, propose une assurance pour le Programme Vacances Travail (PVT) au Japon complètement adapté pour les gens désirant passer 6 mois ou un an au Japon ou dans les pays concernés : Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du sud, Singapour, Argentine (et bientôt Taiwan). L’offre comprend le remboursement des frais de santé, le rapatriement, l’assurance bagage, la responsabilité civile, un soutien psychologique… et la possibilité d’adhérer à la CFE (Caisse des Français de l’Etranger) qui remplace votre sécurité sociale où que vous soyez. Je vous laisse regarder les tarifs ici ainsi que les conditions générales là.
Objectif PVT : l'assurance

Pour finir, sachez qu’il existe d’autres assurances , avec toutes sortes de tarifs, des avantages et des inconvénients donc prenez bien le temps de vous renseigner et de comparer (le sujet est évoqué sur pas mal de forums). Gardez en tête qu’une assurance peu coûteuse offrira sans doute des plafonds moins intéressants donc à vous de voir…

 

Voilà bon, désolée pour le côté un peu « pub », dès mercredi prochain je retourne sur des strips « made in Japan » et j’ai un million de trucs à raconter, PROMIS :)

 

17 réponses à “Objectif PVT : l’assurance

  1. Oui pas besoin de PVT assurance en faite. L’assurance citoyenne japonaise est facile a avoir, il suffit d’aller a la mairie la plus près de chez toi.

    @Flo Ne faites pas confiance aux système français il est la pour nous arnaquer.

  2. L’assurance citoyenne Japonaise n’est-elle pas obligatoire ? Quand j’étais sur Osaka, on me demandait de la payer chaque mois de manière obligatoire alors que j’avais déjà souscrit à une assurance en France. Au final je payais double (< ce type est un pigeon).

  3. Si c’est seulement « la couleur » de ton maillot de bain qu’ils veulent voir, dessines-en un beau cela leur fera plaisir, mais si c’est toi qu’ils veulent voir à l’intérieur du maillot, c’est une autre paire de manches !! En as-tu amené un d’ailleurs ? Mille bisous.

  4. Alex > Je sais bien Alex ^^ J’essayais de t’embéter, mais c’est un vrai challenge de t’énerver. Je pensais pourtant que « la pub pour Canon, par Issekinicho » c’était très osé mais en vain :p On me le demande aussi, je réponds, mais c’est pourtant une question vraiment sans aucun intérêt sauf pour le Canon Klux Klan et le Nikon Klux Klan qui aiment les combats de boue tout nu.

    C’est quoi cette histoire de maillot au fait ? C’est pas que je suis curieux, mais plutôt que tout le monde en parle ! :p

  5. Meow > Non mais tu le sais, je fais de la pub pour personne, d’ailleurs je dis jamais la marque de mon matos et pourtant on me le demande tout le temps.

  6. aAlex > Non, je me calme pas, et d’abord toi aussi tu fais de la pub ! Pour Canon ! (tentative de t’énerver histoire de passer un week-end à se fouetter à coup de singe, miamiam). Non mais la pub ça me dérange pas, tant qu’il y a de jolies petits dessins ^^ Et blague à part, ils sont très bien APRIL, je les ai eu (mais en fait j’en ai jamais eu besoin, sauf une fois pour des medocs).

    Sinon pour ceux qui ne veulent pas remplir les papiers (ou qui ne sont pas en France quand ils veulent l’assurance), qui ne veulent pas du forfait préservatif inclus (si si), du rapatriement ou de la promo sur les cercueils en cas d’earthquake, vous pouvez chopper une assurance sur le pouce, très simplement et rapidement, pour 3000Y / mois (30 euros) à votre ward office.

  7. Meow > Mais tu vas te calmer mauvaise langue. ^_^

    Ceci dit le pvt, c’est avoir le cul entre 2 chaises, pas d’employeur, mais pas en vacances donc la sécu française ne couvre pas.
    On peut effectivement demander la carte de sécu japonaise lors de son inscription à l’alien card. Ça revient à environ 30 euros par mois selon les revenus que l’on a au Japon. Elle couvre apparement 70% des frais médicaux.

  8. Rhooooooo, il n’y a pas qu’un côté pub, c’est une groooooosse pub :p On voit même leur logo en gros énorme sur la droite, au dessus des liens :'( Tu deviens une bloggeuse pro ! Je gagne relativement bien ma vie alors je me suis décidé à n’accepter aucune pub sur mes sites, et la seule chose que je pratique c’est l’échange de lien. Après forcément si on me file 1,000 euros par mois, je crois que j’abdiquerai :p Ils te proposent quoi April ? On veut savoir ! (bon j’arrête de t’embéter moahaha, même si c’est mon domaine d’expertise ! rhaaa, rhaaa, dur dur de se retenir !)

    Pour les docteurs et les soins au Japon, en fait, ce n’est pas si cher que ça. Là encore, ma copine s’est fait arraché 2 dents de sagesse pour 40 euros, en France ça aurait été 200 / 300 euros. Ce qui coûte cher par contre, c’est de finir à l’hôpital : assurance ou pas, tu devras payer pour ta chambre, comme si c’était un hôtel ! Et la bouffe, tout ça… et vu la tronche des hôpitaux Japonais (vieux et morbide), vaut mieux retourner en France pour une opération. Ils aiment bien charger un max en médicament en plus ici, c’est un vrai business, honnêtement en France c’est le seul secteur (yes! au moins un +1 pour notre pays!) où on est un peu plus sérieux.

    Bon sinon, à propos de l’assurance, bien sûr qu’il en faut une :p [blaspheme]Mais April ils sont vraiment nul, il y a plein d’histoires comme quoi ils ne remboursent pas en donnant des raisons idiotes.[/blaspheme]

  9. merci pour tout ces conseils dreamy comme ça quand je ferais mon PVT j’aurais cas revenir une énieme fois sur ton blog et bien entendu : on veux des photos de l’escalade XD

  10. +1 Benoist
    Le docteur cûte cher mais faut pas exagérer une simple consultation ne dépasse pas les 100€, elle ne les atteint même pas d’ailleurs.
    Sinon rien à voir avec cet articlemais je sais pas où le dire donc je le met ici. Dans ta section PVT et préparatifs, tout à la fin tu parles de prendre le re-entry permit, je te le déconseille si tu n’as pas l’intention de sortir du pays dans les 6 mois à venir, vu qu’il va disparaiître en juillet (pas vraiment disparaître mais le système change complètement)

  11. Perso je trouve que c’est vraiment du vole toutes ces assurances pour expat’, je pense qu’il vaut mieux prendre la kokumin hoken (assurance citoyen) une fois arrivé au Japon, autant le faire lors de l’enregistrement de sa carte d’étranger à la préfecture de l’arrondissement dans lequel on habite. Celle ci est en fonction du salaire donc presque rien au début lorsqu’on ne travaille pas (et même quand on travaille c’est beaucoup m oins cher).

  12. « d’après des amis, la moindre consultation chez un médecin, ça chiffre déjà en centaine d’euros alors je vous parle pas des opérations ou autres trucs graves. »
    tes amis ne sont pas très au courant ;-) cela dit, une assurance est toujours bien utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *